#AllezLesFilles

Montrer les sports de filles là où on ne les attend pas (encore)

Je n’ai jamais joué au basket, mais j’ai appris à m’intéresser à ce sport et à l’apprécier avec mon fils, qui lui joue au basket depuis les baby baskets. Le projet #AllezLesFilles n’a pas vu le jour tout de suite. Mais tout a commencé le jour où je me suis aperçue que les garçons et les filles jouaient ensemble au basket en Poussins, mais pas en U13. A partir de cet âge, apparaissent les filières féminines et masculines, les Benjamines et les Benjamins. Et là j’ai vu qu’il y avait 2 ou 3 équipes de garçons, et à peine une équipe de filles, voire pas du tout dans certains clubs…  J’ai trouvé cette situation injuste. Je vois avec plaisir beaucoup d’initiatives qui font petit à petit changer les choses, et je m’en réjouis. On va dans la bonne direction ! J’ai eu envie m’apporter ma pierre à l’édifice en images, de montrer les sports de filles, notamment les sports où on les attend le moins. C’était le début de #AllezLesFilles.

Dans mes images, je souhaite montrer le sport bien sûr, mais aussi l’importance de l’équipe, le soutien des spectateurs, l’intensité des émotions sur le terrain.

Le premier objectif de ce projet est de monter une exposition rassemblant plusieurs sports comme le basket, le hand, le hockey, le rugby, la boxe.

Vous souhaitez participer au projet ?

Vous êtes sportives et souhaitez parler er montrer votre sport ?

Vous entrainez une équipe de filles ?

Contactez-moi au 07 81 38 33 20. A bientôt !

C’est amusant, parce que cela fait plusieurs années que je suis des équipes de filles, et ce souvenir vient juste de revenir :

quand j’étais petite, j’allais avec l’école à la patinoire de Grenoble été et hiver. Les filles faisaient de l’artistique et les garçons du hockey. J’avais du insister pour faire du hockey, c’était tellement fun !

Expos à venir

Exposition à l’Espace Culturel Robert Doisneau à Meudon (92) au printemps 2020.

– dans la galerie Guy-Michel Boix de la mairie de Cesson (77) fin 2020.

Français English